Muriel Barbery est la marraine de l’édition 2020 du Salon des Beaux Arts

2000, Muriel Barbery entre en littérature avec Une Gourmandise. Par l’escalier des chapitres aux longues phrases ondoyantes, un célèbre critique agonisant remonte à ses majestueuses dégustations. Ce dernier voyage en sapidité devient celui de la recherche, enfin résolu à son terme, de l’absolu surprenant. Une gourmandise obtint le prix du Meilleur Livre de Littérature gourmande 2000 et le prix Bacchus-BSN 2001. L’élégance du hérisson confirme l’élégante
distinction de la plume de Muriel Barbery. Une laide concierge, au bel esprit cultivé, loge dans le VII° arrondissement. En accord insolite, une fillette suicidaire et un Japonais richissime locataires, jouent un trio en majeur. Puis se présentent en 2015 La Vie des elfes et 2019 Un étrange pays. La prose poétique d’Une rose seule son dernier roman nous envoute. Son errance initiatique nous fait découvrir l’âme mystique, artistique et réaliste du Japon. Rose la solitaire, líenquÍteuse fervente, qui parcourt le rÈcit, est gourmande de toutes les cultures du Japon.

Une gourmandise (2000), L’Élégance du hérisson (2006), La Vie des elfes (2015) et Un étrange pays (2019) aux Éditions Gallimard ; Une rose seule (2020), aux Éditions Actes Sud.

Michel King, président de la Société Nationale des Beaux Arts

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.