Les partenaires du Salon

Ils nous soutiennent :

L’ADAGP

La SNBA est soutenue par la Société  des Auteurs dans les  Arts Graphiques et Plastiques qui défend et encourage les artistes.  Cette dernière remettra une aide financière à quatre artistes sélectionnés par la commission de l’Action Culturelle.

La copie privée

La création, du « label copie privée » répond au désir des organisations signataires de la plateforme La culture avec la copie privée de rendre plus visible la copie privée menacée, et de rendre hommage à son rôle essentiel dans la diversité et le dynamisme culturels de notre pays.

 

La Maison Deyrolle

La maison Deyrolle propose à la vente, dans son incroyable boutique-cabinet de curiosités, des collections d’insectes et de coquillages, des animaux naturalisés de toutes sortes, des curiosités naturelles et du matériel pédagogique (cartes et planches pédagogiques anciennes notamment) pour l’enseignement des sciences naturelles.

La Maison de la Culture du Japon à Paris

Inaugurée en 1997, la Maison de la culture du Japon à Paris (MCJP) a pour vocation de diffuser la culture japonaise et de promouvoir les échanges culturels entre la France et le Japon. Elle est gérée par la Fondation du Japon, dont elle assure la représentation en France, en partenariat avec le secteur privé.

Le géant des Beaux Arts
Le Géant des Beaux-Arts

Que vous soyez amateur ou professionnel, le site de vente en ligne « le Géant des Beaux-Arts » se veut le partenaire de votre art. En effet, sur geant-beaux-arts.fr tout est pensé pour l’artiste, à commencer par leur catalogue de plus de 45 000 références, dont plus de 20 000 couleurs et 5 000 nouveautés au meilleurs prix.

 

Gakuten
GAKUTEN

Student Art & Design Concours since 1950

 

Alpha Taxis

Le 1er groupement coopératif de taxis parisiens.

 

SONG DONG – ODI

L’artiste chinois Song Dong expose sa nouvelle série de toiles monumentales intitulée ODI —pour omni-directional integrative— . Elle s’inspire de la recherche de scientifiques chinois qui ont réussi à transformer le désert d’Ulan Buh en Mongolie-Intérieure en oasis grâce à l’action de particules végétales.  Song Dong crée des toiles monumentales où l’entrelacement des points, des lignes et des plans intègre le « macrocosme dans le microcosme ». L’artiste poursuit ainsi sa quête d’harmonie entre l’homme et la Nature.