Shun Kawakami, du végétal au digital

shun kawakami’s artbook – artless • photo yuu kawakami

 

Fondateur du studio artless.inc, Shun Kawakami franchit les barrières qui opposent encore en occident l’art et le commerce. Ce graphiste, designer et dessinateur est partout, il décline ses œuvres à l’infini, sur toiles bien sûr mais aussi pour la télévision, ou encore la publicité.

L’artiste est cette année invité par le Salon et réalisera une projection de plus de 17 mètres lors de l’événement.

L’œuvre de Shun Kawakami se révèle être l’un des symptômes de notre époque, partout à la fois, mais également tout et son contraire. C’est sur ces oppositions que reposent les réalisations du designer nippon. Mouvement et stabilité, noir intense contre blanc immaculé, numérique sublimant le végétal, ses arbres semblant ciselés, sur le vide du papier appelé « yohaku ».

Shun Kawakami se sert des nouveaux médiums afin de faire perdurer des traditions vernaculaires japonaises, celle du « sho », l’art de la calligraphie mais aussi celle de « l’ikebana », l’art de l’arrangement floral ces deux courants s’immisçant dans les miscellanées visuelles de l’artiste.


En savoir +

Le site de l’artiste

La page Facebook

 

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *