Le dessin s’invite au Salon des Beaux Arts

Le bureau de la Société Nationale des Beaux Arts a décidé de faire la part belle à la ligne.

Les dernières années ont montré l’émergence de nombreuses expositions dévolues au dessin, marquant son grand retour sur le devant de la scène artistique. Il était donc tout naturel que la section illustration du Salon des beaux Arts, présidée par la dessinatrice et illustratrice Kiro.Melo, devienne la section Illustration-Dessin.

Thomas Dartigues alias Decktwo
Thomas Dartigues alias Decktwo, Prix Puvis de Chavannes 2017

 

Le dessin a toujours tenu une place importante au sein du Salon de la Société Nationale des Beaux Arts.

Déjà en 1864 une exposition rétrospective consacrée à Delacroix –mort l’année précédente– présente au public un très grand nombre de ses lithographies.

A la réouverture du Salon des Beaux Arts en 1890, une section « Dessins, Aquarelles, Pastels, Miniatures et Cartons » est ouverte. De nombreuses personnalités artistiques exposent dans deux voire trois catégories différentes.

  • Le sculpteur Bartholomé qui a fait partie du Comité de sélection de la SNBA dès 1891 expose à la fois dans la section Sculpture et dans la section Dessin.
  • Alfred Roll, président de la Société Nationale des Beaux Arts, nommé en 1905, présentera, à de nombreuses reprises, des dessins dont Œdipe et Les lois de l’inertie.
  • Eugène-Louis Gillot, qui donne son nom à l’un des prix décerné durant le Salon des Beaux Arts, fait lui aussi partie de la section « Dessins, Aquarelles, Pastels, Miniatures et Cartons ».
    Le prix qui porte son nom récompense un peintre de marine. Eugène-Louis Gillot sera, en 1919, le fondateur de la Société Nationale des beaux-arts de la mer.
  • Enfin un grand nombre de peintres ont fait leurs premiers pas au Salon des Beaux Arts en y envoyant un dessin.
    C’est le cas notamment de Suzanne Valadon en 1894 ou Kees Van Dongen en 1901.

 

La Vierge aux Ovaires. Cécile Bisciglia. Prix Puvis de Chavannes 2015. Stylo Bic sur toile.

 

Au cours des quatre dernières années, trois dessinateurs se sont vus remettre la plus convoitée des récompenses du Salon, le Prix Puvis de Chavannes : Nina Tescar et son travail de l’encre entre abstraction et figuration en 2014, Cécile Bisciglia, virtuose du stylo à bille, en 2015 et Thomas Dartigues, dessinateur hors-pair de la ville sur grand format, l’an dernier.

La Section Illustration devient officiellement la Section Illustration-Dessin afin d’accueillir des artistes aux techniques toujours plus variées et novatrices. Dessinateurs et illustrateurs, n’attendez plus pour postuler au Salon des Beaux Arts 2018 !

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.